Les pèlerinages

Tours a été longtemps un lieu de pèlerinage et de passage (chemin de Compostelle). Une trace de ce pèlerinage est illustrée à Chartres dans le vitrail de saint Chéron :

Le roi Clotaire envoie son fils malade en pèlerinage
Cet épisode est pure fiction. Le Livre des Miracles ne mentionne nullement la présence du prince à Chartres. On y lit que Clotaire envoya à Tours un prêtre, Léodégésile, pour obtenir de saint Martin la guérison de son fils qui était très malade. Léodégésile fit étape à Chartres et Chéron lui apparut et lui affirma que l’enfant était guéri grâce à son intercession unie à celle de saint Martin. Il fit donc demi-tour et constata, à son arrivée au palais, la guérison du prince.
Clotaire, couronné et portant le sceptre, est assis sur son trône. Il se tourne vers son fils, amaigri par la maladie, que deux personnages lui amènent. L’un d’eux est un prêtre, sans doute Léodégésile ; il le soutient en lui entourant affectueusement les épaules alors que l’autre fait un geste plein de pitié. Ils s’apprêtent à partir vers Tours.

 

Suite