La glandée


Portail nord  (mois de novembre)
Le porcher tient sa gaule le long de sa jambe et lève la tête vers un chêne où des glands sont visibles. Il commence à faire froid et le porcher a mis par-dessus son vêtement une sorte de large guimpe munie d'un capuchon qu'il a rabattu sur ses cheveux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Portail royal (mois d’octobre)
Le porcher se tient devant un arbre et, de sa main droite, il élève un bâton avec lequel il va frapper les branches pour faire tomber les fruits.