Le pèlerinage à Chartres
"La chemise de la Vierge"

Chartres n’a jamais fait partie des grands pèlerinages d’Occident comme Rome, Saint-Jacques en Galice, Saint-Thomas-de-Canterbury ou les Trois Rois à Cologne.
En France, d’autres sanctuaires mariaux étaient plus importants et plus fréquentés : Le Puy, Liesse, Boulogne, Rocamadour, etc…
Bien que Chartres ait accueilli des pèlerins prestigieux, sa sphère d’influence est toujours restée très régionale.

Beaucoup de pèlerins venaient à Chartres pour vénérer, outre une centaine d’autres reliques, la relique majeure : la "chemise de la Vierge".

Cette relique, qui était enfermée depuis le Xe siècle dans une châsse, n’était pas visible par les pèlerins qui venaient la vénérer. Pour servir de soutien à leurs prières, une statue de la Vierge en bois recouverte de feuilles d’argent était placée sur le maître-autel de la cathédrale, la châsse étant derrière l’autel.

Par ailleurs, sont très vénérées à Chartres deux statues de la Vierge :
- dans la crypte, la statue de Notre-Dame de Sous-Terre (XIe siècle), ou Virgini pariturae.
- dans le choeur, la statue de Notre-Dame du Pilier (XVIe siècle) ou Vierge noire.