Pèlerinage à saint Jacques de Compostelle



Mais il est plus difficile de comprendre comment, sur la base de la découverte, plutôt inattendue au IXe siècle, en un coin retiré de l’Espagne, du corps de saint Jacques le Majeur, s'est développé le pèlerinage de Compostelle. Ce pèlerinage va drainer des foules considérables.
Le Livre du pèlerin de saint Jacques d'Aimeric Picault de Parthenay et
La Légende dorée compilation, par Jacques de Voragine, des prodiges d'environ 150 saints et martyrs chrétiens auront une grande influence dans le développement de ce pèlerinage.

C'est certainement le pèlerinage le mieux organisé, le mieux balisé, offrant sur son parcours de nombreuses possibilités d'hébergement. La coquille est l'enseigne de pèlerinage, mais elle est partout présente sur le chemin.

Il reste, encore de nos jours, le pèlerinage le plus populaire, où le cheminement vers le but fixé est aussi important que le séjour dans le lieu saint. Il est devenu l'un des aspects de ce que peut être le "tourisme religieux".

Ci-contre, une borne au début du "Camino" en Espagne, le but est encore loin !