Histoire du jubé - 4

 

 

A Chartres comme ailleurs, le clergé des cathédrales demeura si attaché à la symbolique du Jubé, qu’après avoir abattu le jubé médiéval, il conserva cette séparation du chœur liturgique et de la nef. Il fut alors mis en place, en pur style classique, deux massifs de pierre de Tonnerre séparés par une grille centrale.

La grille en fer et en cuivre avec des dorures  fut conçue par Victor Louis, et les massifs de pierre étaient ornés de statues et de bas reliefs.

A son tour, cette grille fut déposée en 1866. Après avoir servi de portail à l’Hôtel Dieu de Chartres, avenue Mauroury, elle fut transportée à la chambre de Commerce qui était alors place de la cathédrale, avant de réintégrer, après restauration, la cathédrale, où elle est exposée dans la salle basse du clocher sud.

 

Fin