36 - Vénération de la Croix

Cette image symbolique répond à l’engouement que provoqua, à la Renaissance, la Légende de la Vraie Croix qui avait pris corps dans l’évangile apocryphe de Nicodème (ch. XIX).
Ce culte se propagea en Occident vers le VIIe siècle et son Adoration faisait partie de l'office le matin du Vendredi Saint. « L’Invention » et « l’Adoration de la sainte Croix » par Jacques de Voragine dans la Légende Dorée permit son essor, et saint Bonaventure, un franciscain, dans De triplici via donna corps à une théologie. La Croix glorieuse, sans le corps du Christ, devint un objet de vénération fervente pour le chrétien, non pas en tant qu’instrument de torture mais en tant que moyen du salut. On y ajouta rapidement les instruments de la Passion.

suite