35 - La Pentecôte  Ac 2, 1-4

A la Pentecôte, cinquantième jour après la Résurrection, les apôtres reçoivent la force de l’Esprit Saint pour aller porter la bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre, comme Jésus le leur avait promis.
Les apôtres, qui s’étaient réunis pour prier, ont les mains jointes ou levées, leurs attitudes sont empreintes de bonheur et de confiance. On reconnaît saint Jean, imberbe, au fond.
Leur regard tourné vers le ciel suggère la présence de l’Esprit Saint qui repose sur eux car on ne voit ni la colombe ni les langues de feu posées au-dessus des têtes, habituels dans l'iconographie traditionnelle.
Il n’existe aucune mention de la présence de la Vierge à cet évènement dans les Ecritures, Marie avait pourtant l’habitude de prier avec les disciples réunis : « Tous, unanimes, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes dont Marie, la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus ». Ac 1, 14
Ici, elle est au centre de la scène, les mains jointes et le livre posé sur les genoux : Marie reste le personnage central de ce tour du chœur.