20 - La guérison de l’aveugle-né  Jn 9, 1-38

Ce très bel ensemble illustre le récit étonnant de cet aveugle-né qui devient voyant et croyant, provoquant le trouble autour de lui. Les drapés des manteaux du Christ et de ses disciples sont remarquables. En passant auprès d’un aveugle de naissance, les compagnons de Jésus lui demandèrent qui était responsable de son infirmité. Jésus répondit que "ni lui, ni ses parents n'étaient responsables, mais qu'il était aveugle pour que l'action de Dieu se réalise à travers lui". Le Christ l’interrogea : « Crois-tu au Fils de l'homme ? » il répondit : « Je crois, Seigneur » et il se prosterna devant lui. Alors Jésus, comme le fit son Père pour créer l’homme selon la Genèse, prit de la terre qu’il mouilla de sa salive et redonna la vue à l’aveugle...
L’artiste a exprimé la confiance totale de l'aveugle au moment où le Christ lui touche les yeux comme pour une re-création et les réactions des deux disciples, mélange de curiosité et d'inquiétude chez l'un, perplexité chez l'autre.