17 - Jésus et la Cananéenne  Mt 15, 21-28

Une femme à genoux supplie Jésus qui se tient debout en face d’elle. Deux disciples se tiennent derrière lui. Les traces des pattes d’un chien maintenant disparu permettent d’identifier la scène : il s’agit de la guérison de la fille d’une Cananéenne qui, bien qu’étrangère et païenne, fait acte de foi devant Jésus. Dans le texte évangélique, il est en effet question de petit chien : lorsque la femme l’implore de guérir sa fille possédée par un démon, Jésus commence par dire : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël….Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. » et la femme répond : « justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres » et Jésus reconnaît : « ta foi est grande » et il guérit l’enfant.
Emu par la foi de cette étrangère, Jésus accède à sa demande, alors qu’il ne s’était jusque là adressé qu’au peuple d’Israël. On peut y voir un premier signe d’une ouverture de sa mission aux étrangers, mais il faudra du temps et ce n’est qu’après la Pentecôte que cette ouverture aura vraiment lieu.