06 - « Les Accordailles » de Marie et de Joseph selon les Apocryphes

A 14 ans, Marie vivait toujours dans le temple et avait fait vœu de chasteté.
Le grand prêtre décida néanmoins qu’il était temps de la marier, en la confiant à un homme qui prendrait soin d’elle. Joseph, de la tribu de Juda, fut miraculeusement choisi.
Revêtu des vêtements sacrés du sacerdoce (Ex 28), le grand prêtre bénit l'engagement de Joseph et de Marie en présence d’Anne et de deux témoins. Joseph porte les cheveux courts à la François 1er et semble fasciné par la fiancée. Marie, intimidée, porte un splendide manteau galonné retenu par une cordelette. 
Même s’il s’agit ici des « Accordailles », on a représenté des « Epousailles » afin de valoriser le mariage dont les règles avaient été codifiées au concile de Latran IV (1215) et qui régissent toujours le mariage chrétien : la présence des témoins, le libre consentement des époux manifesté par leurs mains qui vont se joindre, sans l’intervention de l’officiant comme auparavant (voir les vitraux de saint Julien, de la vie de la Vierge).