Histoire de saint Gilles  (suite et fin)
(inspirée du livre de Marcel Girault « la vie de saint Gilles »)

 

On ne sait pas vraiment où saint Gilles est né ni à quel siècle il a vécu. C’est pourquoi les anachronismes sont nombreux dans sa légende. On en a fait un contemporain de st Césaire d’Arles début du VIè siècle dans le bréviaire romain, mais, au Moyen âge, on aima mieux en faire un contemporain de Charlemagne. Il aurait plus probablement vécu au temps de Charles Martel, né vers 640 et mort vers 725.

Deux épisodes de son hagiographie ont été spécialement retenus par les artistes : Gilles et la biche, devenue, avec la flèche, l'attribut du saint, mais surtout l’importance donnée à Chartres à la messe du roi Charles (voir vitrail de Charlemagne dans le choeur, vitrail moderne de Fulbert au transept sud, fresque du XIIè de la crypte). Charlemagne avait fait un péché tellement difficile à avouer qu'il obtint le pardon grâce à l'intercession du saint. C'est une image du sacrement de réconciliation permettant à tout homme pécheur d'accéder au salut, expression de la miséricorde divine.

 

Voir les détails 1 à 6