La composition du linteau et du tympan est surprenante car inhabituelle ; ils sont en effet partagés dans le sens vertical et il faut lire dans la partie gauche l’histoire de saint Martin et dans la partie droite l’histoire de saint Nicolas.

On met en avant ici la charité comme première condition pour accéder au salut. A la question d’un légiste : « Que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ? » Jésus répond qu’il est écrit dans la loi : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » et il donnait comme exemple la Parabole du Bon Samaritain (Lc 10, 25-35).

On a choisi deux saints parmi les plus populaires au Moyen âge avec l’épisode fondateur de leur vie de sainteté pour illustrer ce thème de la charité.

Au sommet du tympan, le Christ apparaît dans les nuées, entouré de deux anges adorateurs comme il le fait dans les deux autres tympans de ce portail, comme pour approuver les actes des deux saints qui ont suivi son enseignement.