Tympan

Le Christ, assis, lève les bras pour montrer ses plaies. De part et d’autre, deux anges agenouillés tiennent la lance qui perça le flanc du Christ, la colonne et le fouet de la flagellation. Aux côtés du Christ se tiennent Marie et saint Jean,  représentés assis à la même hauteur que le Christ, les mains jointes car ils intercèdent pour l’humanité.
Au sommet du tympan, au-delà des nuages, deux anges portent, sur leurs mains voilées, l’un les clous et l’autre la couronne d'épines, tandis qu’au sommet deux anges présentent la croix dont les bras sont entourés du linceul.

Le regard du Christ est bienveillant. La Passion associée au jugement dernier souligne la miséricorde de Dieu pour les hommes et sa volonté affirmée de les racheter par les souffrances de son Fils. L’espérance peut animer les pécheurs, le temps de la grâce est arrivé.