Les chambranles des trois portes et les pilastres avancés présentent 48 sujets bien disposés l’un en dessous de l’autre. Ils sont souvent décapités, ce qui rend difficile voire impossible leur identification.
On remarque tout de même des prophètes avec leur phylactère, des personnages de l’ancien testament, des saints, des rois, des artisans, des musiciens…qui cohabitent avec des anges : c’est la multitude des élus du Royaume de Dieu évoqué dans ce portail.
Quelques scènes sont très pittoresques, comme ce voleur de bourse (pickpocket des temps anciens) ou ce boucher qui abat un animal, ou encore ce ménestrel qui joue du rebec tout en esquissant un pas de danse.
Certains établissent une relation typologique entre ces petits personnages et des scènes du portail ou des chapiteaux. Ainsi, le « boucher », placé juste en dessous du chapiteau où est représenté la Cène, ferait-il référence aux sacrifices d’animaux dans l’ancienne loi. Et le voleur de bourse s’attaque à un homme qui tient bien en évidence un pain, allusion au pain de l’Eucharistie juste au dessus.
Ces rapprochements sont intéressants, mais difficiles à établir vu l’état des sculptures.