Ebrasement droit

Deux des quatre statues de cet ébrasement ont disparu et laissé leur place à des colonnes lisses. Une troisième est très mutilée. Elle n’a plus de tête, bien qu’il s’agisse d’une copie (à l'identique) mise en place en 1970.

La seule statue intacte a été identifiée comme étant Moïse, le patriarche, portant dans ses bras les tables de la loi qu’il reçut de Dieu sur le mont Sinaï. Il porte un bonnet juif et ses pieds sont croisés dans une attitude assez originale dans ce portail, marque des sculpteurs languedociens.