Tympan

Au concile d'Ephèse, en 431, Marie fut reconnue Théotokos, c'est-à-dire mère du Fils de Dieu incarné en son sein, pour s’opposer à ceux qui ne voyaient en elle que la mère de « l’homme » Jésus. Le culte de la Vierge prit alors son essor.
Encadrée de deux anges qui l’encensent, Marie est reine dans le ciel. Elle est couronnée, assise, en majesté, et présente l’enfant Jésus devant elle, dans son giron. Elle se trouvait sous un dais architectural reposant sur des colonnes, malheureusement très abîmé. Compléments
Au dessus de la tête de Marie, la main de Dieu sort de la nuée : le Père désigne le Fils comme Dieu et confirme qu’il s’agit d’une théophanie.
Emile Mâle a dit : « Jamais reine n’eut plus de majesté que ce type de Vierge trône qui porte son fils  avec la gravité sacerdotale du prêtre qui porte le calice ».