Cette baie est celle de l’Incarnation.
Le Sauveur promis par Dieu, annoncé par les prophètes et ancré dans l’histoire du peuple d’Israël comme on l’a vu à la baie centrale, préfiguré par les grands personnages de la baie de droite, vient maintenant sur terre et naît par Marie. Les promesses de Dieu se réalisent.

A la baie de droite, l’homme mène une vie chrétienne en travaillant. Il doit aussi faire preuve de qualités morales, en développant les qualités dont était parée Marie.

Tout homme doit garder sa lampe allumée en vue du jour du jugement, il doit pratiquer toutes les vertus, travailler et prier pour un jour jouir de toutes les béatitudes célestes.

 Cette baie est très importante dans l’évolution de la sculpture du XIIIè siècle. C’est là que l’on voit le mieux se dessiner le mouvement qui animera toute la période suivante. Comme pour l’ensemble du portail nord, les statues ne sont plus adossées au mur, même si leur face postérieure n’est pas encore sculptée ; mais ce qui avait été esquissé à la baie de droite avec l’accueil de la reine de Saba par Salomon est amplifié. Il s’agit du pivotement des groupes des deux statues de l’Annonciation et de la Visitation. Dans le premier cas, l’ange et Marie semblent se regarder ; dans le deuxième cas, Marie et Elisabeth semblent discuter. L’art gothique est vraiment né.