Ebrasement gauche

Les deux premières statues qui se tournent l’une vers l’autre représentent une Annonciation. A droite, Marie est habillée très simplement, mais elle porte un livre richement relié. Sous la statue de la Vierge, la « nouvelle Eve », le serpent qui a participé à la chute de l’humanité. Il campe dans un arbre à deux branches, l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il a retrouvé les pattes qu’il avait perdues comme instigateur de la désobéissance d’Adam et d’Eve. Pour le punir, Dieu lui avait dit « Désormais tu ramperas sur le ventre  ».
L’ange Gabriel, représenté comme un jeune homme, a sous ses pieds un démon happé par le vide. Sa posture désarticulée, ses pattes aux griffes acérées, son unique aile de chauve- souris plantée dans le postérieur, viennent «rappeler sa condition d’ange déchu». C’est lui qui était apparu dans l’Eden sous la forme du serpent.

Suite