Historique du choeur actuel - Première tranche de travaux

Première tranche : le sanctuaire

Une première campagne de travaux, de 1763 à 1773, concerne le sanctuaire.
Le projet est confié à l’architecte Victor Louis qui décide de traiter du thème de l’Assomption de la Vierge dans une immense allégorie funéraire :

« L’autel se fait tombeau, le tabernacle devient urne, des ornements de bronze comme les cassolettes fumantes appuient ce thème mortuaire tandis que l’imposante statue de la Vierge en gloire dans des nuées soulevées par des anges focalise les regards des fidèles. Le mur revêtu de tentures à pampilles conforte encore cette thématique funéraire par leur dessin proche des éléments de décors provisoires dévolus aux pompes funèbres.»

Il est décidé également qu’un placage de stuc recouvrirait les colonnes et les murs et que le chœur serait fermé par une grille entourée de massifs de pierres avec des reliefs et ornements sculptés.
L’emmarchement de l’autel sera en marbre du Languedoc et l’autel en marbre bleu turquin.